Québec : 149 enfants victimes d’accidents du travail

Au Québec, 149 mineurs de moins de 16 ans ont été victimes d’accidents du travail en 2020, selon la commission chargée de faire respecter les lois du travail. Les plus jeunes étaient âgés d’à peine 11 ans.

Dans la province du Québec au Canada, il n’y a pas d’âge minimum pour travailler. Il existe toutefois une condition afin de permettre aux enfants de moins de 14 ans d’être employés : une autorisation écrite des parents. Un adolescent sur deux met ainsi la main à la pâte. Mais nombre de ces jeunes n’échappent pas aux accidents du travail. En 2020, 149 mineurs de moins de 16 ans ont été victimes d’accidents du travail d’après la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). L’instance précise que le nombre d’enfants de 11 ans blessés était inférieur à cinq. Cependant, la Commission refuse de révéler l’âge du plus jeune Québécois à avoir perdu la vie sur son lieu de travail cette année-là. 

Des postes à responsabilités

Les adolescents occupent parfois des postes aux responsabilités importantes. Le média québécois La Presse relate l’expérience de Gabriel. Responsable de toute la production du rayon boulangerie d’un supermarché, ce jeune de 15 ans cumulait 49 heures de travail par semaine : 25 heures à l’école secondaire et 24 heures au supermarché.

Des profils que les chaînes de restauration rapide en pleine crise de main d’oeuvre s’arrachent. McDonald’s incite même les clients qui auraient des enfants à travailler dans la restauration rapide, une expérience qui, selon la franchise,  » aidera votre enfant à être embauché dans sa future carrière « .

Des changements législatifs à venir ?

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse au Québec estime qu’il est temps que la loi soit revue.  » Depuis 1999, il y a certains projets de lois sur lesquels on a commenté, en disant il faudrait mettre un âge, un seuil à l’âge des enfants, de ne pas travailler à moins de 16 ans, sauf exception, pour prioriser l’école et maintenir les enfants à l’école. Et comme la fréquentation scolaire est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans, on ne souhaite pas que nos jeunes qui commencent à travailler à 14 ans quittent l’école « , a déclaré Suzanne Arpin, vice-présidente de la Commission.

Mais dans d’autres provinces, l’âge a évolué récemment. En Colombie-Britannique, l’âge minimal pour travailler est passé à 16 ans en 2021 avec des exceptions dans les entreprises familiales, au sein desquelles les enfants peuvent travailler dès 12 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X