Véhicules lourds : attention aux angles morts !

Depuis le 6 janvier 2021, les véhicules lourds doivent désormais être équipés d’une signalisation matérialisant leurs angles morts.

Vélos, motos, scooters, piétons… Quel danger les angles morts des poids lourds représentent-ils pour eux ? Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), chaque année, 3 % des accidents mortels sont dû à un angle mort (10 % des accidents mortels de piétons).

Pourquoi le risque d’angle mort est-il plus important sur les véhicules lourds ? En raison de l’élévation des véhicules, quatre angles morts sont créés : à l’avant en-dessous du pare-brise, sur les côtés du véhicule, et à l’arrière.

Tous les véhicules dont le poids total excède 3,5 tonnes sont concernés par cette obligation d’apposition d’une signalisation matérialisant leurs angles morts. En cas de non-respect, le conducteur risque une amende de 135 euros. Cette signalisation doit être visible, posée entre 0,90m et 1,50m du sol, sans gêner la visibilité des plaques et inscriptions réglementaires du véhicule. Les véhicules lourds doivent immédiatement se conformer aux dispositions de l’arrêté, qui s’applique également aux véhicules étrangers circulant sur le sol français.

Sécurité routière

Une réflexion sur “Véhicules lourds : attention aux angles morts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X