Signalisation des angles morts : les engins de chantier dispensés

La Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) a indiqué le 19 mars, que les engins de chantier de plus de 3,5 tonnes amenés à circuler sur la voie publique n’étaient finalement pas concernés par l’arrêté relatif à l’obligation de signalement des angles morts.

Depuis le 1er janvier 2021, la signalisation des angles morts est obligatoire pour tous les véhicules de plus de 3,5 tonnes (article disponible : ici ). Pourtant, l’arrêté du 5 janvier 2021 a rendu ambigu le type de véhicules réellement concernés. Les engins de chantier de catégorie 2 (comme les pelles ou les chargeuses à pneus) ne semblaient pas concernés par cet arrêté. La DGEC a finalement tranché dans un courrier du 19 mars 2021, en précisant que « les matériels de travaux publics de catégorie 2 […] ne disposent pas d’un poids total autorisé en charge (PTAC) et n’entrent donc pas dans le champ d’application du présent décret. »

Le syndicat les Canalisateurs de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) travaille sur la publication prochaine d’un guide spécialisé sur les interactions piétons-engin :

Dans le cadre de ce guide, nous travaillons énormément sur le sujet des angles morts. Ceux des camions naturellement, mais aussi ceux des engins de chantier, qui ne sont soumis à aucune obligation. C’est comme cela que l’idée du sticker nous est venue. Ceci nous permettra de proposer à nos adhérents une solution complète, constituée d’une affiche d’alerte, d’un livret support, et d’un autocollant de rappel au quotidien.

Christophe Ruas, président de la commission Prévention

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X