Métro, boulot, covid : le stress dans les transports

Quatrième vague, course à la vaccination et moyens de transports toujours bondés. Pour 48 % des Français, la rentrée 2021 se place sous le signe de l’inquiétude vis-à-vis des transports en commun.

Après un deuxième été rythmé par les interrogations et les conjectures de la pandémie, retour au train-train quotidien : métro, boulot, dodo. Avec des métros et bus bondés aux heures de pointe, les transports en commun véhiculent stress et inquiétude aux passagers. Selon un sondage de Opinion Way réalisé pour Gamma Pulse, 48 % des Français redoutent les transports en commun pour se rendre sur leur lieu de travail. Le covoiturage semble légèrement moins anxiogène avec 44 % qui craignent ce moyen de transport pour leurs trajets.

“Globalement près d’un Français sur deux exprime une inquiétude vis-à-vis des différents modes de transports en commun. Pourtant aujourd’hui et comme dans nos écoles, collèges et lycées, l’ensemble de ces espaces clos ne disposent pas d’équipement pour mesurer le niveau d’aération – parfois impossible – pour exterminer les particules de très petite taille comme les virus : Covid-19, grippe, etc.”, explique Carmen Dumitrescu, présidente de Gamma Pulse, entreprise spécialiste de la sécurité et de la protection des personnes et des biens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X