Comment travailler en sécurité l’hiver ?

L’arrivée du mois de décembre et de ses températures négatives accroit les risques d’accidents du travail. Afin de les limiter, le site Prévention BTP partage son nouveau guide de mesures hivernales.

Voici les principales mesures préconisées par le guide :

Évaluez les risques

L’employeur doit évaluer les risques et prendre en compte la situation de grand froid (température inférieure à 10°).

Sensibilisez les équipes

Avant les baisses de températures, il est important de sensibiliser les équipes aux risques et aux règles de prévention à travers des discussions et des affiches.

Consultez la météo

Il est important de suivre les prévisions météorologiques afin d’adapter le travail sur le chantier aux intempéries, voire même de cesser l’activité si les risques encourus sont trop importants (orages, vent violent…).

Surveillez le vent

Le vent accentue la sensation de froid et la déshydratation, il est important de boire de l’eau régulièrement ainsi que de protéger la peau et les yeux. Lors des opérations de levage et l’utilisation de matériels de travaux en hauteur, des précautions doivent être prises, notamment vérifier les vitesses limites d’emploi et mesurer la vitesse du vent à l’aide d’un anémomètre.

Adaptez les postes de travail

L’installation de bâches ou d’écrans d’isolation, l’emploi d’appareils soufflant de l’air chaud, l’accès à des boissons chaudes et à des moyens de séchage/stockage de vêtements de rechange, peuvent aider les salariés à mieux supporter le grand froid. La mise en place d’une rotation des tâches pour profiter des heures plus chaudes et des travaux abrités du vent doit être favorisée.

Équipez-vous en conséquence

Le choix des habits est important. Préférez les textiles techniques qui maintiennent la chaleur du corps et favorisent l’évacuation de la sueur tout en étant très fins. Le port d’un bonnet polaire et des gants et chaussettes en laine est recommandé, contrairement à l’écharpe qui est à éviter, car elle peut entraîner des risques d’accidents si elle est happée dans un outil rotatif ou un engin.

Bannissez l’alcool et la cigarette

L’alcool et les cigarettes ne réchauffent pas. C’est une fausse illusion : le tabac entraine un rétrécissement des vaisseaux sanguins qui, au lieu de favoriser le réchauffement, provoque l’effet contraire. Pour l’alcool, il donne une fausse sensation de chaleur et déshydrate.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X