Un guide pour la sécurité des travailleurs étrangers en Corée du Sud

L’Agence coréenne pour la sécurité et la santé au travail (KOSHA) a publié, dimanche 21 novembre, un guide destiné à améliorer la sécurité des chantiers de construction et les secteurs manufacturiers. Décliné en six langues, ce document a été publié suite aux décès de 94 travailleurs étrangers dans des accidents du travail en 2020.

Un guide multilingue pour la sécurité des travailleurs étrangers. En 2020, 94 travailleurs étrangers ont perdu la vie dans des accidents du travail. 84 d’entre eux ont trouvé la mort sur des chantiers de construction et au sein d’usines manufacturières. En réaction, l’Agence coréenne pour la sécurité et la santé au travail (KOSHA) a donc publié un guide afin de protéger les travailleurs de ce secteur.

Les versions anglaise, chinoise, ouzbek, vietnamienne, népalaise et thaïlandaise sont disponibles alors que la KOSHA a présenté jusqu’à aujourd’hui quelque 1 732 types de documents et guides en 16 langues. Un officiel de la KOSHA a noté que « les travailleurs étrangers sont exposés à davantage de danger en raison de leur compréhension limitée de la langue coréenne », en espérant que le guide distribué contribuera à améliorer les conditions de sécurité des travailleurs étrangers en Corée du Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X