Aide et soin à la personne : prévenir les TMS

Le secteur de l’aide et du soin à la personne comporte beaucoup de manutention des personnes qui représente deux tiers des accidents du travail et la majorité des maladies professionnelles reconnues. L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) s’engage pour améliorer la prévention dans ce secteur grâce à des nouveaux référentiels de formation Prap 2S et APS.

Le secteur de l’aide et du soin à la personne est exposé à de nombreux risques professionnels, et particulièrement aux troubles musculosquelettiques (TMS). Dans une démarche de prévention, l’INRS propose une nouvelle démarche d’accompagnement à la mobilité de la personne aidée en prenant soin de soi et des autres (ALM). Afin d’y contribuer, de nouveaux référentiels de formation Prap 2S et APS – Aide et Soin à domicile ont été élaborés par l’INRS.

Son principe se concentre sur l’évaluation par le soignant des capacités de la personne à réaliser chacun des mouvements du déplacement. Un autre point porte sur la manutention de personnes en assistant certains mouvements grâce à des outils d’aide au déplacement lors d’activités de soin : aider une personne à se lever dans son fauteuil, à remonter dans son lit, à s’y asseoir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X