Le corps sans vie de la guide spéléo retrouvé

Trois adultes étaient restés bloqués sous terre à Sassenage dans l’Isère (38) après avoir mis à l’abri des élèves de 5e qu’ils encadraient. Le corps sans vie d’une guide professionnelle a été retrouvé dans la nuit du jeudi 5 au vendredi 6 mai.

Un terrible incident s’est produit le jeudi 5 mai dans une grotte de l’Isère. Une spéléologue professionnelle qui encadrait une sortie de collégiens a été retrouvée morte par les secours après une soudaine montée des eaux. La spéléologue est « décédée en portant secours, en compagnie d’un autre guide, à une collégienne qui allait être emportée par la crue. Elle est parvenue à sauver l’enfant, mais a ensuite été emportée », rapporte le Dauphiné Libéré. Des éléments confirmés le vendredi 6 mai par le procureur de Grenoble, Eric Vaillant, qui a ouvert une enquête confiée au Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM).

La monitrice décédée s’appelait Sabine Lorne et était âgée de 55 ans. D’après le président du Conseil départemental de l’Isère, Jean-Pierre Barbier, Sabine Lorne était une professionnelle de la montagne habitant dans le Vercors voisin dont « [le] courage et [les] compétences auront permis de mettre les collégiens en sécurité ».

Jeudi en fin de matinée, le groupe d’élèves de cinquième du collège de Saint-Ismier (Isère) remontait à la surface des Cuves de Sassenage lorsqu’il a été surpris par une montée des eaux. Les adultes ont fait sortir tous les enfants mais trois adultes étaient restés bloqués sous terre. Deux ont pu être secourus en fin de journée un spéléologue professionnel et une enseignante. L’intervention d’évacuation a mobilisé le Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieux périlleux (GRIMP), les pompiers et le secours spéléo de l’Isère, la CRS Alpes, le SAMU, le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) ainsi que le groupement de gendarmerie de l’Isère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X