Télétravail : quelle prise en charge des frais ?

L’Accord national interprofessionnel (ANI) datant de novembre 2020, les employeurs ont l’obligation de financer le travail à distance de leurs employés. Cela comprend le remboursement de certains frais, ainsi que la fourniture de matériel. Pourtant, peu d’employeurs appliquent cet accord.

Une étude du 13 janvier 2021 de ConvictionsRH (cabinet de conseil en ressources humaines) affirme que 68 % des employeurs ne participent pas aux frais quotidiens (facture de téléphone, internet, électricité, aide à la restauration…) de leurs salariés en télétravail. Pour Marine Chabot, associée chez ConvictionsRH « Le problème rencontré par les employeurs, c’est que ni les ordonnances Macron de 2017 ni l’Accord national interprofessionnel (ANI) de novembre 2020 ne précisent ce qu’ils doivent réellement faire en termes d’indemnisation des télétravailleurs ».

Concernant la mise à disposition d’équipement (comme un ordinateur, un écran, une chaise de bureau…) 44 % des entreprises ont pris en charge ces frais, sur présentation d’un justificatif de l’équipement acheté. Cette aide financière mise en place par l’employeur varie entre 100 et 500 euros.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X